Cogénération C16 des serres

Cogénération: le nouveau contrat C16, une opportunité pour les serres intermédiaires?

Le nouveau contrat C16 d’achat électricité issue de la cogénération est adapté aux serres horticoles et maraichères de taille intermédiaire (3 000 à 15 000 m²) avec 3 possibilités :

  • C16 : Obligation d’achat C16 réservée aux installations de moins de 300 kWé
  • C16R : Un Complément de Rémunération (CR) pour celles de 300 kW à 1 000 kWé
  • Appel d’offre : Pour les puissances supérieures à 1 MWé

Sur les grandes superficies de serre, le contrat n’est pas aussi intéressant financièrement que le C13  mais il présente aussi des avantages que nous allons voir ci-dessous.

Pour rappel, la cogénération permet à la fois de produire de l’électricité qui est généralement ré-injectée sur le réseau ERDF, et de la chaleur qui valorisée pour chauffer les serres.

Contrat C16

Le contrat C16 s’applique aux installations de moins de 300 kWé. Une cogénération type est de 241 kW électrique et 343 kW thermique dont 75 kW en basse température.  Les éléments à retenir sont :

  • La période de fonctionnement est du 1er Novembre au 31 Mars.
  • Le contrat est sur 15 ans
  • Le raccordement, qui en basse tension jusqu’à 240 kWéléc, est peu onéreux
  • L’électricité est directement achetée par EDF sans passer par un agrégateur
  • Un ballon de stockage est souvent nécessaire, mais pas forcément avec de l’azote.
  • La rentabilité dépend de la consommation de la chaleur thermique, en particulier de la valorisation de la basse température
  • Une partie de la maintenance peut être assurée par le serriste pour réduire les couts de prestation de maintenance
  • La puissance est adaptée aux superficies de 3000 à 10 000 m².
  • La cogénération peut être fournie en containers.
  • Plusieurs petites cogénérations peuvent être installées sur un même site si une distance minimale est respectée.
  • Il peut permettre de réduire la facture énergétique de 50% pendant la période de cogénération.

Contrat C16R

Le contrat C16 s’applique aux installations entre 300 et 1 000 kWé.  Une cogénération type est de 960 kW électrique et 1286 kW thermiques dont 248 kW en basse température

  • La période de fonctionnement est 3 624 heures entre le 1er Octobre et le 31 Mai.  Le serriste choisi les heures de fonctionnement.
  • L’électricité est achetée par un agrégateur avec un prix pouvant être variable. Une partie du tarif d’achat dépend du prix du marché. La gestion comptable est plus lourde pour le C16.
  • Le contrat est sur 15 ans
  • Le raccordement électrique peut être onéreux.
  • La rentabilité dépend aussi de la consommation de la chaleur thermique, en particulier de la valorisation de la basse température
  • Une partie de la maintenance peut être assurée par le serriste pour réduire les couts de prestation de maintenance
  • Un open buffer ou un ballon de stockage est nécessaire.
  • La cogénération peut être fournie en containers.
  • La puissance est adaptée aux superficies de 10 000 à 18 000 m².
  • Le système peut permettre de réduire la facture énergétique de 50% à 70% pendant la période de cogénération.

Agrithermic accompagne les maraichers et horticulteurs dans la faisabilité technico-économique, le dimensionnement d’une cogénération et les démarches administratives.

Prêt pour économiser votre énergie ?